Process
Métier
Ressources humaines

La cooptation: le recrutement ambassadeur

Aaeaaqaaaaaaaagyaaaajdqynjqxnwrjlwrhywetngnlnc1hyzc2ltfjndhknmy0zge0zg
Lucie Casamitjana
18 / 06 / 2018
Cooptation


Alors que les plateformes se démultiplient et que les cabinets de chasse de tête redoublent d’effort, certaines entreprises restent dans l’impasse. Face à la pénurie des talents dans certains secteurs, les entreprises doivent redoubler de créativité et trouver de nouveaux biais et leviers d’attraction pour retenir et acquérir de nouveaux profils. Les processus de recrutement classiques, laissant le candidat postuler à la simple publication d’une offre, se voient remis en question au profit du cœur de la valeur d’une entreprise : les collaborateurs.

Véritables atouts de l’entreprise, les salariés voient leur champ de mission s’agrandir et se transforment à leur tour en véritables chasseurs de talents.


La cooptation c’est quoi ?

La cooptation a pour objectifs de laisser vos propres collaborateurs dénicher leurs futurs collègues de travail. Elle fait jouer leur réseau personnel. Loin des processus classiques, ils endossent pour quelque heures le rôle de recruteur. Qui de mieux placé qu’un collaborateur pour vanter les louages de son entreprise. On ne vous le dira jamais assez : les membres de vos équipes sont vos meilleurs ambassadeurs ! Ils sont l’essence même de la culture de votre entreprise. Un collaborateur heureux, épanoui et fier de son entreprise sera beaucoup plus disposé à vous recommander à un expert de son réseau personnel. La démarche va au delà du cercle relationnel du collaborateur, certains employés n’hésitent plus à prendre les devants et à contacter directement des profils leur semblant intéressants et appropriés sur des plateformes dédiées telles que LinkedIn.


Pourquoi recourir à la cooptation ?

#1 Gagnez en efficacité

Replongeons-nous dans un processus de recrutement classique. Les 3 premières étapes que sont respectivement : le tri des CV, les entretiens RH, et les entretiens managériaux, consistent à analyser les compétences techniques du futur collaborateur pour le poste. Ces trois premières étapes de préqualification et de qualification du profil nécessitent du temps, des moyens pour un résultat pas toujours à la hauteur de celui escompté.

En passant par un processus de cooptation, gagnez du temps ! Avant de proposer un profil pour le poste aux RH, votre collaborateur s’est déjà renseigné sur les compétences techniques du candidat. Même si vous devez quand même vérifier certains points avant de vous lancer aveuglément dans une signature de contrat, les chances que le profil ne corresponde pas sont drastiquement réduites.

#2 Faites des économies

Même si les coopteurs bénéficient dans la plupart du temps d’une prime à la fin de la période d’essai du dit candidat, ces primes là ne sont rien si on les compare au coût du recrutement dit classique d’un talent rare. Pour trouver un profil technique ou un expert dans un domaine précis, les entreprises n’ont parfois d’autre recours que de faire appel à un cabinet de chasse de tête.

#3 Dénichez des profils cohérents

Vos collaborateurs sont au cœur de la culture d’entreprise. Les profils présélectionnés par vos chasseurs de tête en herbe n’auront pas uniquement des compétences techniques mais également les compétences et qualités humaines qui correspondent à vos attentes. Avant de suggérer un profil au recruteur final, le collaborateur a échangé longuement avec le candidat. Il sait par avance si ce dernier sera en capacité de s’intégrer et s’il correspondra à la culture d’entreprise.

#4 Développez la confiance

Le coopteur ne proposera un profil que s’il a l’assurance que ce dernier apportera de la valeur à l’entreprise et remplira les missions à charge avec succès. Les coopteurs ont confiance et croient aux profils proposés. Le recruteur final a confiance en son collaborateur, ce qui jouera dans son choix final.

#5 Impliquez vos équipes dans la vie de l’entreprise et renforcez le sentiment d’appartenance

Si on vous dit Employee Advocacy ? Ce concept consiste à faire de vos collaborateurs les meilleurs ambassadeurs de votre entreprise. Au cœur de la vie de l’entreprise, ils n’hésitent plus à partager vos actualités et contenus sur les réseaux sociaux, à en parler autour d’eux et de représenter fièrement votre société en dehors de leur lieu de travail. Dans la continuité, la cooptation renforce le sentiment d’appartenance de vos équipes. Ils participent activement à l’évolution et à la croissance de leur entreprise en recherchant les talents de demain. En leur confiant ce rôle clé et stratégique de chasseur de talent, vous ne faites que renforcer ce sentiment. L’Employee Advocacy et les programmes de cooptation sont au cœur d’un cercle vertueux pour le développement de votre marque employeur et la recherche de talent rare.

Oui mais à quel prix ? 

On recrute ceux qui nous ressemblent. Plus rassurant, les collaborateurs ont tendance à penser que des profils similaires au leur en terme d’expérience, d’études, de profils répondent aux critères du candidat idéal. En s’entourant de profil clonés, les entreprises gagnent sur le plan opérationnel mais pas sur celui de l’innovation. Ce qui fait la force d’une entreprise c’est aussi la différence la pluralité des parcours, des expériences et des aspirations. Alors oui à la cooptation, mais vous devez accompagner vos collaborateurs et les éduquer dans la démarche. 


Formaliser un programme de cooptation 

Donnez-leur les outils…

Vos collaborateurs ne sont pas des professionnels du recrutement, alors fournissez leur toutes les clés pour mener à bien leur nouvelle mission

- Préparez un kit de communication dédié à la cooptation afin de leur donner toutes les clés pour présenter l’entreprise dans sont ensemble.

- Publiez les fiches de postes sur un espace commun, afin que vos collaborateurs puissent prendre connaissance des profils que vous recherchez actuellement.

…et la méthode !

- Mettez à la disposition de vos professionnels un formulaire public dans lesquels ces derniers pourront saisir toutes les informations relatives à la cooptation.

- Définissez un processus de cooptation simple et collaboratif pour informer le collaborateur / recruteur du bon avancement du candidat déniché.

- Mettez-en place un système de prime pour les collaborateurs ayant trouvé la perle rare. 








Commentaires

X
Cas Clients
Métier
Innovation
Simplifier le processus de traitement des candidatures du programme d’accélération
Altavia est une entreprise spécialisée dans la communication commerciale dédiée au retail. Altavia Coach est une filiale du groupe au service de la transformation digitale et de l’innovation. Les équipes proposent des solu...
Lire la suite ...
Cas Clients
Métier
Gestion de projets
Favoriser la collaboration, fluidifier les échanges et sécuriser le bon avancement des projets
Quadriplay Advertainement est une société spécialisée dans la communication urbaine.Elle propose à ses clients une expérience de marque complète en couplant solutions média et hors média. Afin de proposer à leurs...
Lire la suite ...
Process
Travailler autrement
Entre travail prescrit et réel, la réalité vous sépare
Connaissez-vous l’ensemble des difficultés, contraintes, et phases de conception par lesquelles les membres de vos équipes  passent avant d’en arriver au résultat escompté ? C’est cette même réalité de l’activité qui sépar...
Lire la suite ...