Travailler autrement

L’art de procrastiner

T%c3%a9l%c3%a9chargement
Léa Grillon
31 / 07 / 2018
Procrastiner


Cela arrive même aux plus brillants : la procrastination. Remettre à plus tard cette fameuse to do list qui ne cesse de croitre, nous l’avons tous fait un jour. En moyenne, nous restons entre 1h30 à 3h à procrastiner au travail. Internet élu meilleur ami de la procrastination peut vous détourner en un clic de la tâche sur laquelle vous étiez alors concentré.

Quand je procrastine, je fais la moitié de ce que j’aurais pu faire en restant focus sur ma mission de base. Mais plus le temps de culpabiliser ! Bubblz vous donne quelques conseils pour éviter ce « mode veille » qui vient entacher votre performance et votre productivité.


Quel procrastinateur êtes-vous ?

La première question à se poser est « pourquoi je procrastine ? ». Cette question toute simple vous permettra de comprendre l’origine de la distraction et de trouver une solution claire et simple pour y remédier.

  • « Je travaille mieux sous la pression » Une deadline qui approche, un manager stressé ou bien un changement de dernière minute ? Rien de mieux pour se mettre au boulot. Il faut savoir que certaines personnes sont beaucoup plus productives à la dernière minute ! Les amoureux de l’adrénaline ont la capacité d’aller droit au but et savent se concentrer sur l’objectif principale tout en sachant qu’ils vont devoir faire au plus vite pour l’atteindre.
  • « La peur de l’échec me paralyse » Face à une tâche complexe on peut vite se sentir découragé et ainsi ressentir le besoin de s’aérer l’esprit quelques temps avant de revenir à ladite mission. Vous pensez ne pas y arriver alors vous baissez les bras ? Attention, cette question mène à la dévalorisation de soi qui est un facteur de stress. L’humeur peut vous mener vers de la procrastination, il faut savoir maitriser ses compétences émotionnelles.
  • « Je suis débordé et ne sais plus par quel bout prendre le problème. » Vous êtes perdu, vous ne savez pas par où commencer alors vous baissez les bras et essayer de passer le niveau 546 de Candy Crush. Ce manque de motivation est souvent dû à un manque de visibilité, une mauvaise priorisation, une mauvaise définition des objectifs, des missions diverses et variées. Faîtes un état des lieux clair et précis des missions que vous avez à charge, prioriser et allez-y !
  • « J’effectue des tâches à faible valeur ajoutée ». Les tâches récurrentes et chronophages qui ne sont pas au cœur du métier du collaborateur peuvent rapidement le décourager. Courir après la dernière version d’un fichier Excel pour finalement devoir mettre à jour les 345 lignes du tableau… on a tous connu ! Rien de mieux qu’un outil d’automatisation pour en finir avec la perte de temps.


Facteur d’échec ?

Vous serez surement étonnés mais à petite dose procrastiner pourrait vous faire du bien et peut être même vous rendre performant ! Mettre votre cerveau sur le « mode pause » quelques instants vous permettrait de vous reposer pour le challenge qui vous attend. Ainsi, procrastiner éviterait la surcharge mentale : déconnecter quelques minutes pour revenir plus performant.


Moteur, ça tourne, et action !

Rendez-vous compte que vous procrastinez, agissez et suivez nos conseils :

  • Prenez un café avant de commencer une tâche importante, détendez-vous avant de vous concentrer
  • N’hésitez pas à faire des pauses pour vous motiver
  • Changez d’endroit si vous n’arrivez pas à travailler (bibliothèque, salle de réunion)
  • Organisez-vous : définissez les objectifs principaux et faites une to-do list de la journée
  • Motivez-vous : trouvez un nouveau challenge professionnel qui vous stimule
  • Priorisez : commencez par la tâche la plus importante et la plus urgente
  • N’hésitez pas à faire plusieurs choses en même temps : comme ça il n’y pas de pause entre 2 tâches
  • Eloignez votre téléphone : facteur n°1 de la distraction
  • Reprenez confiance en vous : vous pensez cette tâche insurmontable ? Ne vous laissez pas envahir et ne vous dévalorisez pas. Demander de l’aide au moment opportun pour éviter de sombrer dans de nombreuses minutes d’errance sur le profil Facebook de votre ami de 5èmeB à la recherche d’une réponse miracle.
  • Résistez à la distraction : trouvez la volonté d’arrêter de procrastiner, si vous voulez, vous pouvez !






Commentaires

X
Process
Travailler autrement
Entre travail prescrit et réel, la réalité vous sépare
Connaissez-vous l’ensemble des difficultés, contraintes, et phases de conception par lesquelles les membres de vos équipes  passent avant d’en arriver au résultat escompté ? C’est cette même réalité de l’activité qui sépar...
Lire la suite ...
Métier
Travailler autrement
IT
La méthodologie SCRUM : 3 rôles – 5 cérémonies – 3 Artefacts
La méthodologie Scrum est parmi les méthodologies agiles les plus utilisées. Cette méthode a révolutionné le monde de l’entreprise en permettant l’amélioration continue grâce à de nombreux retours d’expertises et une visio...
Lire la suite ...
Manon
Manon Iribarne
25 Juillet
Travailler autrement
Les compétences émotionnelles ont-elles une place au travail ?
« Il n‘y pas que le QI qui explique la performance » ( Wescher 1940).  Qu’en est-il de votre QE ? Le QE ou quotient émotionnel est votre aptitude à gérer et interpréter les émotions. En effet, la compétence émotionnelle es...
Lire la suite ...